Instagram-trouble-alimentaire

 

On sait qu’Instagram s’implique de plus en plus auprès de son jeune public et milite en faveur de l’environnement. Depuis quelques jours,  le réseau social s’est uni avec Butterfly Foundation for Eating Disorders. Le duo a décidé de lancer différents messages positifs en faveur de l’acceptation de soi & des troubles alimentaires. Le binôme souhaite convaincre les plus jeunes que nous sommes tous uniques et que cette différence fait notre force. Souvenez-vous, il y a quelques années, Instagram avait été incriminé par une étude anglaise. Celle-ci stipulait un lien direct entre les troubles alimentaires et le réseau social. La campagne #TheWholeMe a débuté en Australie. Ce test pourrait rapidement devenir viral et déployé à travers le monde.

 

Instagram s’engage pour combattre les troubles du comportement alimentaire

 

La campagne #TheWholeMe, ça donne quoi ?

 

Cette campagne permet aux jeunes gens d’accéder à des quizz, des jeux en ligne et des mantras positifs. Le réseau social a publié des vidéos de jeunes personnes évoquant leurs expériences vis-à-vis de leur image et des réseaux sociaux. Les histoires sont pertinentes et touchantes. Ainsi, le public se sent particulièrement concerner. Ces actions visent à responsabiliser les utilisateurs à partager leurs véritables histoires sur Instagram.

Le but de cette campagne est de faire comprendre qu’Instagram demeure un réseau social. On ne va pas se leurrer, certains réseaux ont le don pour nous donner des complexes physiques mais pas que. D’ailleurs, Instagram a décidé de supprimer les filtres façon « chirurgie esthétique ». Il est important de prendre de la distance avec les clichés

 

Les influenceurs healthy, fit, mode ou beauté mettent en scène leurs corps ou produits néanmoins ils ont une vie tout à fait normale et sont loin d’être parfaits. En effet, la perfection n’existe pas. La campagne insiste aussi sur toute la sécurité déployée sur Instagram pour lutter contre les fakes.  

La campagne #TheWholeMe est importante car d’après une étude plus de 50% des utilisateurs se comparent à d’autres. Ainsi, le cercle vicieux nait. Les troubles du comportement alimentaire sont un vrai fléau pour le géant. Instagram souhaite avant tout protéger la jeune génération des nombreuses dérives.  

L’objectif de cette campagne durant tout le mois de décembre était d’encourager une utilisation positive et bienveillante de la plateforme. De même, elle a été pensée afin de minimiser le rôle des réseaux sociaux dans la façon dont les jeunes perçoivent leur corps. Instagram se veut être un lieu safe, sain et authentique. 

 

Que pensez-vous de cette initiative ? Est-ce important que le réseau social s’engage dans la comparaison sociale ?

 

Cécile du blog Les Confidences de Lizzie a répondu présente pour écrire avec toute sa passion. Elle s’entoure régulièrement de rédactrices pour agrémenter le blog de nouveaux contenus. Vous êtes ici chez vous ! Lisez, apprenez, souriez, faites-vous plaisir !
Facebook Comments
adipiscing pulvinar et, neque. fringilla Aenean in risus eget venenatis, Donec