Il y a tout juste un mois, Le Monde titrait « Instagram, journal intime thérapeutique pour jeunes femmes souffrant d’anorexie mentale ». Cette affirmation m’a immédiatement inspirée. Est-ce qu’Instagram est un journal intime à la vue de tous ? Ecrire un journal intime ou un carnet de bord permet d’aller mieux, le fait d’écrire aide la personne mal dans sa peau à mettre des mots sur ses maux.  Mais est-ce qu’Instagram possède ses vertus ? Est-ce une bonne chose de se confier sur les réseaux sociaux et de libérer ses émotions? Est-ce utile d’exposer ses douleurs ? Let’s go pour le décryptage !

 

Instagram, est-ce un  journal intime ?

 

 

Un journal intime, c’est quoi ?

 

Un journal intime est un écrit rédigé régulièrement ou non. Ces textes décrivent la vie de l’auteur, ses actions, ses envies, ses déceptions et plus généralement ses pensées. Il est personnel et personnalisable. Le journal intime est caché à la vue de tous, l’auteur ne souhaite pas être lu. Il n’y a pas de règle de rédaction. Cependant, on s’aperçoit que cela n’a cessé d’évoluer depuis les années 2000. Le journal intime n’est plus papier mais électronique. Il ne s’écrit plus, il se tape. Il devient normé avec des règles à respecter. En 10ans, le journal intime a perdu de sa saveur. Dorénavant, il se lit et se dévore chaque jour sur Internet.

A savoir – Quel est le journal intime le plus célèbre de l’histoire ?  Le journal intime d’Anne Frank bien sûr !

 

Le blog, un journal intime en ligne

 

L’écriture aide à contrôler l’humeur et les émotions. Ceci est un fait indéniable. Nous avons toutes et tous écrit même quelques lignes durant notre adolescence. D’ailleurs, au fil des années, le blog s’est imposé comme un lieu d’échanges et un recueil d’émotions. Bien avant Instagram ou Facebook, les jeunes français étaient très friands de ce mode d’expression. Le blog était une soupape de décompression, un lieu de communication et d’interactions. En effet, les blogueurs « couchaient » sur la toile leurs envies, leurs besoins, leurs déceptions ou leurs joies. Il est important de verbaliser les émotions pour mieux les gérer au quotidien.

En réalité, cela n’a pas trop changé sur les blogs. Le créateur de contenu se dévoile s’il le désire et partage son quotidien. Il en va de même sur Youtube, il faut dire que la vidéo prend de plus en plus de place dans notre vie contemporaine. Le blogueur/youtubeur prend du recul et analyse la situation comme il le ferait avec un cahier ou un notebook.  Bien entendu, le blog/la chaîne Youtube est toujours aussi prisé(e) pour écrire (parler) encore et encore. Néanmoins, je tiens à préciser : il ne faut pas croire que la vidéo ou les réseaux sociaux ont fait plonger les blogs. Il n’en est rien !

 

Internet est un superbe journal de bord inépuisable, nous sommes bien d’accord. Est-ce le cas d’Instagram ? Est-ce aussi bienveillant et salutaire ?

 

Instagram, un journal intime ?

 

Lors de sa création, Instagram était une plateforme de partages de photographies. Depuis, les choses ont bien évolué. Les légendes sont de plus en plus appréciées tout comme la qualité des photos. Cependant, le partage reste au cœur du réseau  social. De ce fait, il est fréquent de lire les émotions des uns et des autres. En effet, les instagrameurs exposent aisément leur victoire, leur défaite, leur bonheur ou encore leur difficulté. Sur Instagram, on échange au sujet de banalités de la vie ou de maux plus durs à gérer. De nombreuses jeunes filles ont créé un compte pour se sortir de l’anorexie ou encore de la boulimie. C’est ce que l’on appelle le storytelling. On raconte une histoire qui parle au plus grand nombre en suscitant des émotions. Mais est-ce une démarche sincère ?

Le besoin de s’identifier à l’autre se révèle intense et puissant sur les réseaux sociaux. En fait, en y réfléchissant, on se confie tous sur Instagram à notre façon. On évoque nos vies en permanence. De ce fait, Instagram est un journal intime « ouvert ». Même les stars comme Justin Bieber ou Enjoy Phoenix le font alors pourquoi pas nous ? Certes, nos vies sont moins palpitantes, je le concède.

 

Un nouvel espace de confession, est-ce positif ?

 

L’exposition de soi sur Instagram est un fait comme nous avons pu le voir plus haut mais est-ce pour autant un lieu où l’on dit tout ? Est-ce une bonne chose ? L’exposition de soi est une pratique sociale. On publie du contenu relié à soi & à son identité. L’idée est donc de mettre en scène sa vie pour l’enjoliver tout en gardant sa personnalité et sa réalité. Ainsi, les utilisateurs se découvrent de nouvelles passions et de nouveaux pouvoirs. Qu’on le veuille ou non, cela nous change & nous fait évoluer. On uniformise le bonheur, on le rend accessible comme la tristesse ou la déception. Mais au fond, est-ce qu’il y a de la place pour les maux ? A cette question, je répondrai qu’il y a de la place pour l’ensemble de nos ressentis. Néanmoins, on ne va pas se leurrer la plupart des utilisateurs viennent sur la plateforme pour échanger et découvrir mais surtout pour une vraie bouffée d’oxygène après une journée de travail ou de cours. Il faut donc avoir un feed harmonieux, intéressant et bienfaisant. On évite de se plaindre à longueur de journée.

Est-ce une bonne chose ? On peut le voir de différentes façons mais pour ma part, je trouve que c’est plutôt positif. En effet, on réalise que la vie est belle et mérite d’être vécue. Mais il ne faut pas croire tout ce qu’on lit et ce que l’on voit. Ainsi, il faut en prendre et en laisser. Il est nécessaire de retirer et garder le positif, le digérer afin de le retranscrire dans sa vie. Par exemple, on envie une influenceuse pour l’un de ses voyages ? On fait tout pour vivre ce voyage à notre tour avec nos moyens. On souhaite le même corps qu’une fitgirl ? On se met au sport en gardant en tête que nous avons nos propres limites.

Les réseaux sociaux de manière générale se manient avec précaution et recul. Pour cela, il est nécessaire d’avertir les plus jeunes des nombreuses dérives. Le monde de Oui-Oui n’existe pas !! Nous sommes tous des utilisateurs avec nos qualités et nos défauts mais surtout avec notre vie. Il ne faut pas s’inventer une vie pour espérer séduire et conquérir de nouveaux abonnés. Restez vous-même, mettez-vous des objectifs atteignables et avancez !

Finalement, Instagram est un journal intime à la vue de tous, c’est une évidence. Je vous conseille de garder certaines choses pour vous et de conserver un jardin secret. N’en faites pas trop sous peine de dériver un peu…beaucoup ! Mais finalement, tout cela, n’est-ce pas le storytelling ? On en parle la semaine prochaine 😉

 

 

Est-ce que tu as tendance à te confier sur les réseaux sociaux ?

Pour toi, est-ce qu’Instagram est un journal intime ouvert ?

 

Cécile du blog Les Confidences de Lizzie a répondu présente pour écrire avec toute sa passion. Elle s’entoure régulièrement de rédactrices pour agrémenter le blog de nouveaux contenus. Vous êtes ici chez vous ! Lisez, apprenez, souriez, faites-vous plaisir !
Facebook Comments