phobie-sociale-solitudes-relations-fictives-relations humaines-partage

 

Le phubbing est nouveau mot que l’on peut croiser
régulièrement dans les journaux et autres magazines néanmoins savez-vous ce que
cela signifie ? Comment vivre avec le phubbing ? On vous dit tout !

Le phubbing, c’est quoi ?

Lorsque vous êtes avec vos amis ou vos connaissances,
regardez-vous votre smartphone plusieurs fois ? Lors d’une discussion,
êtes-vous sur votre téléphone mobile en même temps ? Vous consultez vos
messages à table ? Vous privilégiez le téléphone aux échanges de vive voix ?
Si tel est le cas, vous êtes un « phubber« . Vous l’aurez compris, le
phubbing est une addiction au téléphone portable même en société
.
Ce mot a été inventé par une agence de communication anglaise
en 2012. Ce mot est issu de la contraction des mots « phone » et
« snob »
, qu’on peut traduire en bon français par
« télésnober ». C’est moins glam’ me direz-vous.
Considérer comme le nouveau fléau de l’impolitesse, le téléphone
est devenu le prolongement de notre bras
. Vous avez une crainte s’il n’est pas à vos
côtés ? Il faut reconnaître que le smartphone est une véritable addiction assimilée
à la peur de manquer de quelque chose
. Les scientifiques se posent la question
de l’influence du phubbing sur notre vie quotidienne avec les autres.

Quels sont les impacts du phubbing sur notre vie ?

La tendance est prise très au sérieux par les chercheurs. Le
phubbing peut créer une sorte de phobie sociale mais également accentuer la
solitude
. Les chercheurs ont même fait le lien entre le phubbing, l’anxiété, le stress et la dépression.  Cette pratique nuit aux relations humaines et même
professionnelles
. En effet, dans le milieu pro, les problèmes sont divers :
manque de concentration, mauvaises relations entre collègues,  manque de respect… Certaines personnes ont
même avoué avoir moins confiance en leur manager « phubber ».

Le
phubbing explique notre difficulté à entrer en contact direct avec une personne
physique
. Les relations sont de plus en plus compliquées et de moins en moins
aisées
. Le phubbing touche toutes les classes sociales. Paris est la 4èeme
ville qui contient le plus de phubber au monde. Assez fou, non ?

Comment soigner le phubbing ?

Le mot « soigner » peut paraitre exagérer cependant cette manière d’agir
est très néfaste et joue sur le moral et le mental
. Une addiction n’est jamais
bonne
. Mais comment se débarrasser du phubbing ? Est-ce possible ?
On ne vous cache pas que cela est presque impossible de s’en
défaire totalement. Il faut réussir à prendre conscience de son addiction dans
un premier temps. De ce fait, vous devez vous interroger sur vos relations
sociales et quotidiennes
. Sont-elles réelles ? Fictives ? Qu’est-ce
qui compte pour vous à l’heure actuelle ? Si vous prenez votre smartphone
par réflexe et non par besoin, il est temps d’agir
. Parlez-en à votre
entourage.
Voici quelques conseils pour lutter contre le phubbing :
  • Accepter d’éteindre votre téléphone quelques minutes puis une
    heure et ainsi de suite,
  • Choisissez un endroit où votre mobile ne capte pas pour ne
    pas être tenté,
  • Ne chargez pas votre batterie avant de partir.
Si c’est votre connaissance ou ami qui est atteint, alors une
action qui marche très bien. Envoyez-lui un sms même si vous êtes en face de
lui. Cela devrait le calmer et lui envoyer un signal.Il faut savoir qu’il existe une application américaine nommée « Lockout » qui permet de limiter l’usage
des réseaux sociaux pendant un temps imparti
. Cette sorte de cure numérique est plutôt bien pensée si vous vous sentez prêt!

Une chose est sûre, cela n’est pas évident d’accepter et de
se détacher son téléphone portable
cependant pour votre vie de tous les jours, il est nécessaire de faire un point. Vous serez plus épanoui et plus heureux en délaissant quelque peu votre mobile. Parlez et partagez
reste essentiel à votre bien être
.
Connaissiez-vous cette pratique ? Son petit nom ?
Qu’en pensez-vous ?

 

telephone-mobile-addiction-drogue-mal-etre

 

Facebook Comments